Reverb

  • nicolas_comment_reverb_00
  • nicolas_comment_reverb_01
  • nicolas_comment_reverb_02
  • nicolas_comment_reverb_03
  • nicolas_comment_reverb_04
  • nicolas_comment_reverb_05
  • nicolas_comment_reverb_06
  • nicolas_comment_reverb_07
  • nicolas_comment_reverb_08
  • nicolas_comment_reverb_09

40 pages – 28 photographies en couleurs

Reverb est une proposition imaginée autour des premières séries de Nicolas Comment, photographe et auteur-compositeur. Les images dialoguent ici avec la littérature, la poésie et l’objet même qu’est le livre de photographies. Parmi ceux réalisés par l’artiste : La desserte (2001), Le point (2003), L’oiseleur (2003), A*** (2004), Fading (2006) et Est-ce l’Est (2008), sa romance berlinoise.

« Les images de Reverb, gorgées de grain et de lumières intermédiaires, ont toutes été réalisées au moyen d’un boitier argentique, pour la plupart en France. Des forets du massif central aux cotes bretonnes. Sur la route, au bord d’un fleuve ou au sein de quelque hôtel secret où dorment des odeurs particulières et mélancoliques, des papiers-peints merveilleux. La  «réverbération » de Comment, c’est l’histoire d’une trajectoire dans l’espace et le temps. Le rêve, le verbe. Le reflet lumineux et la chambre d’écho. L’observation d’un signal et de sa trajectoire, entre le moment de la prise de vue et le moment de l’exposition. « J’ai relu et croisé les images, comme on pourrait le faire avec des mots et des rimes, afin qu’elles puissent dialoguer autrement, à la façon d’un poème. »

Éditions Filigranes